vendredi 31 mai 2013

Dans les champs

Ces derniers jours, au hasard du spectacle que m'offrent ces magnifiques ciels de ce beau printemps hivernal, je fais des études dans un chemin longeant un champ de colza, à Nitting, avec la ligne bleue des Vosges à l'horizon.

Donc, installer chevalet, palette, etc.. depuis quelques mois que je pratique ces séances de plain air, c'est bon, j'ai tout ce qu'il me faut sous la main en un minimum d'encombrement, merci Roos Schuring !



Ensuite se lancer! Chaque étude est différente, m'apprends autre chose, que j'essaie de ré-introduire dans la suivante. maintenant, je veux réduire mon temps de peinture pour aller plus vite, plus expressément à l'essentiel. mais les habitudes sont difficiles à perdre. Celle de peindre par tranche de 3 heures par exemple, comme dans mon atelier, alors que l'essentiel peut être dit en bien plus court.

etudes sur champ de colza, huile sur toile, 24 x 30 cm chacune
 
 
La dernière, tout à droite,  date d'hier. L'une j'ai passé deux heures à peindre le ciel, changeant les nuages de place au fur et à mesure que le vent les poussait, lol! peine perdue!, ensuite, sur une autre j'ai effacé le ciel de retour à l'atelier, sur l'une les couleurs vont, sur l'autre pas, sur la dernière, j'approche d'une composition plus intéressante,  les sous-couches sont différentes, bref, ce sont des études!
Arrivée là, je me dis que peut-être j'ai rassemblé assez d'infos pour une nouvelle toile, je guette la météo pour avoir un de ces beaux ciels encore avant l'arrivée de l'été! J'espère demain. Car aujourd'hui le ciel est uniformément gris et bas.
 


2 commentaires:

  1. ces études sont très intéressantes. On devrait faire ce genre d'exercice plus souvent pour aller à l'essentiel.....Mais..Bravo pour votre ténacité et le résultat obtenu.Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Sevlisa pour votre regard :)

      Supprimer